lundi 23 octobre 2017

Anicroche




On nous a volé le plancher à 190 euro, plus de 50 euro de bâches plastifiées, deux seaux. On nous a explosé une poubelle à la chevrotine, saccagé des bidons d'eau.

Mais nous, on est des fous, des sorcières, chaque mal qui nous est fait, nous, on le transforme en mille et un biens.

Nous sommes fatiguées, parce qu'il a fallu agir de façon toute différente de ce qui avait été prévu en plan B, C, D... mais le moral au beau fixe.

Si vous avez une bonne idée pour remplacer notre plancher, si vous avez des planches, des palettes, des vieilles portes, des vieilles caisses... Si vous avez des vielles bâches défoncées que je pourrais coller les unes autres pour en refaire des comme neuves... Si vous avec une grande poubelle qui vous encombre...

7 commentaires:

  1. C'est révoltant ! J'espère que tu vas vite trouver une solution... Tu as porté plainte ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, et la gendarmerie est au courant de mon installation en tant qu'exploitation agricole et non en tant qu'hippie pseudo-anarchiste. S'il y a bien un truc qui ne peut avoir de prise sur moi, c'est bien l'intimidation de la part des chasseurs. Il est grand temps qu'ils cessent de s'approprier la Forêt de Paimpont.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis sans voix !!! Quel sale coup !

    RépondreSupprimer
  4. C'est dégueulasse. J'ai pas d'autre idée que d'appeler l'ONCFS pour leur demander s'ils en ont, eux, des idées pour remplacer ton plancher et tes bâches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une idée. Au moins pour signaler le vol et le tir sur poubelle sur une parcelle privée.

      Supprimer
    2. Et le signaler aussi à la fédération des chasseurs de ton département (que l'ONCFS est censé encadrer).

      Supprimer
  5. Merde! Il y a vraiment des c..... En tout cas, bravo pour ta force de caractère.
    Sandrine

    RépondreSupprimer