lundi 27 février 2017

Punkschool III

C'est enregistrer le morceau, les voix, les bruits, les sons,
et puis mixer, procéder aux arrangements.

C'est laisser la mioche foncer droit devant, mener ses apprentissages à l'informel, à l'autonome,
et puis chaque jour passer un peu de bon temps, suivant une ligne directrice dessinée par moi, à ancrer les savoirs vécus, à développer les connaissances acquises, à élargir les horizons disciplinaires découverts.

L'un entraine à l'autre, et inversement, et boule de neige.

5 commentaires:

  1. Punkschool, c'est Enid la Belle, Enid la Magnifique. Punkschool, ce sont tes doigts qui filent sur le clavier pour nous tisser ta mélodie, ta mélopée qui nous envoûte et nous conduit où tu le souhaites pour notre plus grand plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ouvre un laaaaaarge bec, laisse tomber sa proie. Ouais, ouais, on me la fait pas à moi, toi, tu veux chouraver mon Babibel.



      ;-) Merki

      Supprimer
  2. Papillons et libellules3 mars 2017 à 08:49

    Hiiiiiiii, je vois ce que tu veux dire , en effet.
    Et ça fait du bien de te lire ^_^

    RépondreSupprimer