samedi 2 janvier 2016

Les quatre accords toltèques plus un

Que ta parole soit impeccable.
Ne réagis à rien de façon personnelle.
Ne fais pas de supposition.
Fais de ton mieux chaque jour. 
Miguel Ruiz


Nous en avions déjà un peu discuté avec la mioche, et le dernier l'avait bien marqué. Peu d'occasions d'y revenir se sont présentées depuis début décembre, puisque nous avons toujours beaucoup de choses à nous dire sur le bien, le bon, et l'acte déplaisant, la pensée négative, à chaque situation que nous rencontrons. On ne peut pas tout dire à chaque fois, on ne peut pas tout aborder dans une conversation, tout simplement par manque de temps, et de patience parfois.

Que ta parole soit impeccable.
Ce n'est pas des gros mots dont il est question, bien entendu. Quand nous parlons, nous avons le choix, entre la violence et la bienveillance. On peut mettre ce choix en parallèle avec l'histoire des deux loups (Sérénité, Amour et Gentillesse d'un côté, et Peur, Haine et Avidité de l'autre) à l'intérieur de nous*. Nous avons le choix de nourrir notre parole de bienveillance ou de violence.

Ne réagis à rien de façon personnelle.
En fait, c'est même carrément plus simple de prendre du recul, on souffre moins, on est plus tolérant, plus ouvert. Comme pour tout, le premier pas compte, et puis il y a plein d'autres pas qui s'ensuivent.

Ne fais pas de supposition.
Ok. J'ai de l'entrainement pour celui-là, en reconstitution historique, on regarde les faits et les vestiges, on ne suppose pas, on constate. Je me suis aperçue qu'en appliquant la méthode à la vie quotidienne, tout est plus simple et plus sain, cf paragraphe précédent.

Fais de ton mieux chaque jour.
Vous cherchiez une bonne résolution pour 2016 ?


Il y a un cinquième accord toltèque : être sceptique et apprendre à écouter.
" L'écoute cette fois, ne nous mène pas à croire ce qu'on nous dit, mais à comprendre celui ou celle qui nous le dit." http://sechangersoi.be/4Articles/5emeAccordTolteque.htm

Quand on décide de suivre une voie bienveillante (éducation, rapports sociaux, etc...), on utilise déjà ces jalons que sont les accords toltèques, même sans les connaître. Je ne les appréhende pas comme des mantras ou des règles de vie. À mes yeux, ce sont des outils, j'utilise ces accords pour être bienveillante et vivre simplement, et, cerise confite sur le pain d'épice, ce sont des outils qu'on peut transmettre. 



* Elle mériterait un petit billet tiens.

1 commentaire:

  1. A méditer effectivement... j'essaie également de les suivre. Bonne journée !

    RépondreSupprimer