samedi 4 juillet 2015

Désobéissance technologique

Il y a eu L'esprit du "hacker".

Et puis Hacker l'éducation.

Aujourd'hui, j'aurai pu écrire Hacker la grande industrie.

Mais j'ai préféré reprendre un nom déjà attribué. La désobéissance technologique, ou ne jamais considérer comme finie la quantité de fonctions possibles d'un matériel ou de ses parties.

http://innovation.familiale.free.fr/desobeissanceTech.pdf




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire