lundi 8 juin 2015

La mioche dont il est question.


Bébé d'hiver, petite fille solaire.

Elle n'a pas la vie facile, au beau milieu de deux parents qui n'ont jamais vécus ensemble. Qui plus est, des parents un peu "en marge".  Elle aura attendu son père pendant trois ans et demi, et si les mois suivants étaient remplis de joie, ce dernier hiver fut terrible. Toute bienveillance semblait avoir déserté la relation père-fille. La fin de la garde alternée et le retour à temps complet dans sa maison auront rapporté la paix dans l'esprit de la mioche. Un papa oui, mais alors un papa bienveillant, c'est vital.

La mioche est un format Poucette, ce qui est fort appréciable question garde-robe, elle en change très peu souvent. Mes envies de tricots et de cousettes, je peux me les garder, au moins jusqu'au printemps prochain. 

La mioche est une joyeuse convive, mais il me semble qu'elle nourrit quelque rancune à l'égard des courgettes. C'est pourtant une dévoreuse de verdure crue, du chou au fenouil. Elle a une conduite très raisonnable avec les bonbons, contrairement au sucre, dans lequel elle pioche jusqu'à ce qu'on l'arrête. Hum, ça me rappelle vaguement quelqu'un...

Ne tendez jamais un micro à la mioche, elle ne le vous rendrait pas (ni votre public). 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire