mercredi 10 juin 2015

Dans la journée de ma maternelle

Il y a toujours un moment au moins pour

- mettre les mains dans l'argile ;
- jouer avec les chiffres et les nombres, les formes et les mesures ;
- préparer un repas ensemble ;
- s'occuper de notre maison ensemble ;
- causer histoire, cartographie, géographie, actualités locales et planétaires ;
- aller voir ses copains écoliers après la classe.

Il y a toujours plusieurs moments où

- je lis à haute voix, un texte documentaire, un chapitre, un article de presse, un conte, une biographie ;
- la mioche se pose avec un, deux, une montagne de bouquins ;
- lézards graphiquent ;
- la mioche bricole dans un des ateliers, la fabrique au rez-de-chaussée ou la classe-atelier à l'étage ;
- posées toutes les deux, nous travaillons l'écrit-lire ;
- seule, elle explore l'écrit-lire ;
- nous conversons sur un sujet, sur un projet.

Il y a toujours énormément de temps pour partir seule en exploration dans le jardin, dans le hameau, et bientôt jusqu'à la lisière de la forêt.

Il y a toujours le temps de ne rien faire, d'errer à travers la maison, ou rêvasser sur le canapé.


Dans la journée de ma maternelle, il y aura bientôt la concrétisation de deux projets au long cours dont nous avons longuement parlé ces dernières semaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire