vendredi 3 mars 2017

En avance...

Difficile de répondre rapidement à Papillons et Libellules, qui commentait ici :
"[... ] Je constate que tu as démarré le grade 1 en avance.
Est-ce que tu adaptes à son âge ou est-ce que tu suis une première année " classique "? [...] Mais je pense que tu es passée par les mêmes prises de tête , pardon, questionnements , que moi..."

J'ai effectivement préparé un Premier Grade qui couvrait l'année scolaire 2016-2017. Pour en avoir sous le pied. Mais, tout comme je l'avais annoncé, j'ai chaque jour observé la petite pour savoir si on ne rentrait pas trop dans l'intellectualisation des apprentissages. Je n'avais fait qu'esquisser chaque bloc, mis des documents de côté, regardé du côté des blogs, et des jolis tableaux Pinterest. Et chaque bloc fut très léger, peu de temps de travail au début (10 minutes), une heure aujourd'hui (parce qu'on est sur un bloc de calcul, et que je me fais mordre quand je dis stop).
J'ai fait en sorte que chaque début de bloc soit une (re)découverte joyeuse, j'ai surfé sur l'enthousiasme naturelle de Tara pour que chaque nouvelle rencontre avec une discipline soit une joie. (J'ai lu l'importance de ce fait dans un texte de Steiner ou d'un enseignant Steiner, mais lequel ?)
Entre temps, elle a fait une poussée de croissance, elle nous a maturé un truc tout l'hiver, et aujourd'hui, elle rayonne.
Qu'elle connaisse tout d'un sujet, d'un conte, avant, n'a aucune espèce d'importance ici. Mais 6 ans n'est pas 9, les prises de tête sont autres.

Donc non, je n'ai pas vraiment un curriculum d'avance, puisque nous ferons un bon gros grade 1 l'année prochaine. Les contes pourront être plus longs, plus complexes, mettant en œuvre plus de connaissances, on entrera peut-être plus vite dans les légendes et les fables, mais pour approfondir, nous aurons les langues vivantes et des leçons de choses. nous aurons le temps d'exiger de nous-même le travail le plus appliqué possible. Si un bloc estampillé G1 déborde sur un niveau G2, bah, ça déborde quoi. Et si Tara souhaite apprendre tous les noms de dinosaures et d'oiseaux, si elle souhaite avancer en biologie, en géographie, en menuiserie... Bah fonce cocotte, tu arriveras bien quelque part.

En IEF, l'enfant qui semble "en avance" a l'énorme chance d'avoir le temps de découvrir le monde aussi vite qu'il le peut, qu'il le veut ou en a besoin. Et son parent a l'énorme chance de pouvoir prendre son temps pour planifier les approfondissements, les consolidations et les révisions. C'est l'histoire des deux dons du parent à l'enfant, les ailes et les racines. L'enfant "en avance" aurait des plumes de base, pack complet + 25% en prime, à nous parents de ne pas laisser son riche terreau s'éparpiller à cause du vent produit par le battement des ailes.

Je ne pense pas avoir répondu exactement à ta question "Comment je fais moi, en pratique, avec trois tornades qui savent déjà tout sur tout ?" mais j'espère bien voir juste sur le côté "Ce n'est pas grave de passer du temps à redécouvrir, au contraire."


(Et je ne relis pas, les probables fautes sont en cadeau, aujourd'hui, la flemme.)

2 commentaires:

  1. Papillons et libellules3 mars 2017 à 09:51

    Euh, je n'ai pas dit qu'elles savaient tout sur tout ;)
    Je repasse au calme.
    Je me retrouve bien dans ta vision pour mes plus jeunes , mon questionnement ( auquel je pense avoir trouvé réponse entre temps) porte vraiment sur ma grande qui, elle , me donne l'impression d'être vraiment dans la phase d'après et pas juste de " déborder " , (ce que l'on fait , de toute façon, depuis belle lurette , et que nous ferons sans doute pour les plus jeunes.)
    En tous cas c'est intéressant d'avoir ton ressenti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La phase d'après... oui, en août, c'est ce qui m'a poussée à commencer le grade 1 à 5 ans et des bananes.

      Supprimer