mardi 31 janvier 2017

Pensée du jour...

Si on prend la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, il n'est jamais écrit que si les parents sont prioritaires dans les choix éducatifs, l'état soit désengagé de ses responsabilités dans le cas où les parents assument l'instruction. Pareil dans la législation française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire