jeudi 7 mai 2015

Perceuse mon amour

Allez, riez, soyez condescendants (un peu), et puis écoutez lisez la suite.

Un outil à faire des jolis trous change la vie. En fait, un outil à faire des trous ouvre un nouvel univers. À l'heure où la perceuse dans le garage est aussi évidente que le poste de télévision dans le salon, ça peut paraître étrange de l'écrire. Et bien non (d'autant que nous n'avons pas de poste de TV dans le salon).
Pendant 28 ans je n'ai pas vu de perceuse chez moi, chez mon père d'abord (en HLM, avec des murs tellement durs que laisse béton), et puis dans tous les autres chez moi qui ont suivis.
Et l'année dernière, pendant quelques jours de vacances, il nous a pris, à mon père et moi, de fabriquer un nichoir. (Bon la mioche n'est pas innocente non plus.)
Sauf qu'après s'être farci le perçage de l'entrée au couteau et à la lime, le grand-père de Miochette m'a offert une super petite perceuse électrique, compact, légère, et peu gourmande en énergie.

Après 28 ans à ne pas disposer de cette invention, celle-ci est restée oubliée, inemployée, désoeuvrée pendant presque un an. Ben oui, quand on a l'habitude de se passer de faire des trous...
Jusqu'à ce que j'ai besoin d'installer les détecteurs de fumée obligatoires.

Et là, entre elle et moi, ce fut le coup de foudre jus. À passer 28 ans à imaginer des biais pour éviter de faire des trous, il m'a fallu une rééducation des neurones pour seulement imaginer que c'était maintenant possible de faire des trous dans ce que je voulais au moment où j'en avais besoin.

(Depuis tout ce temps, il aurait été possible de trouver une petite chignole à trois francs six sous sur un troc & puces. Pas franchement malin, hein ?)

De petit trou en petit trou, on arrive au coeur du sujet. Une perceuse oui, mais qu'est-ce qu'on en fait, nous ?

Des boucliers bien sûr ! (Expression typiquement mioche)
De nouvelles cartes à tisser, plein plein, pour pouvoir mettre en chantier plein plein de galons en même temps. (Méthode typiquement maternelle pour encombrer l'atelier)

Et prochainement dans la chaumière, petit banc, petit chariot, ourdissoir, choses et autres, dans la limite du bois disponible. (Les articles associés arriveront, soit sur ce blog, soit sur celui de l'atelier.)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire