samedi 15 février 2014



J'ai mis

J'ai mis dans ma gibecière
mes collines, mes châteaux,
mes églises, mes rivières,
mes prairies, mes chevaux.

Je me suis noué au cou
un foulard de pleine lune
dans ma poche ai mis un bout
de pain et deux ou trois prunes.

J'ai chaussé mes gros souliers
pris mon chapeau de tempête
et je me suis en allé
esprit clair et coeur en fête.

J'irai jusqu'au bout du monde
et je rentrerai chez moi.
Si la terre est vraiment ronde,
le bout est derrière toi.


Arthur Haulot



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire